Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

Revue Pharma N° 122 – Mai 2015

LECTURE EN LIGNE

Seuls les abonnés à la revue peuvent accéder à la lecture en ligne de ce numéro.

Pour lire le contenu intégral en ligne, vous devez être abonné(e) à la revue Revue Pharma.

Vous êtes abonné(e) à la revue ?
- Connectez-vous à votre espace sur le site en cliquant ici.
- Créez facilement votre espace sur le site grâce à votre numéro client en cliquant ici.

Abonnez-vous à la revue en ligne et accédez à tous les contenus du site !
Accès illimité au site : archives des revues, articles en ligne, vidéos et podcasts, informations pratiques, petites annonces, newsletters thématiques ...
- Découvrez l'offre d'abonnement que nous vous avons réservé en cliquant ici.

Inscrivez-vous gratuitement à Revuepharma.fr et accédez à de nombreuses catégories du site !
Accès aux articles des catégories : Etudiants, Le jour où, Cabinet de curiosité, Conseil associé, Doc+, Mémo conseil, Molécule, Revue de presse, Pharmacovigilance.
- Créez facilement votre espace sur le site en cliquant ici.

ACHAT EN LIGNE

Achetez ce numéro

Ajoutez ce numéro à votre panier, procédez au paiement et recevez l'exemplaire papier par courrier.
Revue Pharma N° 122 – Mai 2015

- 30 %
8,40 €
au lieu de 12,00 €

Découvrez tous les numéros de la revue en cliquant ici

Abonnement en ligne

Abonnez-vous à la revue et accédez en illimité au site : archives des revues, articles en ligne, vidéos et podcasts, informations pratiques, petites annonces, newsletters thématiques ...

Découvrez l'offre d'abonnement que nous vous avons réservé en cliquant ici

SOMMAIRE DU NUMÉRO

Au coeur du Caarud de Colombes

Depuis quinze ans, le Caarud « Sida paroles » de Colombes accueille des usagers de drogues de la région parisienne. Dans cette structure, Sevag Chenorhokian, pharmacien, gère le laboratoire d’analyses.

Observance : les industriels entrent dans la danse

Respect de la posologie, mise en garde contre les interactions, information bénéfice/risque… l’observance n’est plus l’apanage des professionnels de santé. Les industriels leur emboîtent le pas avec des outils innovants, des gammes...

Vente en ligne, l’étau se desserre

Le Conseil d’État a annulé pour excès de pouvoir l’arrêté du 20 juin 2013 relatif aux bonnes pratiques de dispensation des médicaments sur Internet. Une victoire pour les sites existants, mais temporaire.

Le foie, cible des particules de diesel

Des chercheurs de l’Institut de recherche sur la santé, l’environnement et le travail de Rennes viennent de démontrer que les particules fines émises par les véhicules diesels sont capables de traverser la...

Un cheveu de perdu, dix de retrouvés !

Quand la chevelure commence à se clairsemer, certains optent pour des stratagèmes plus ou moins élaborés pour tenter de masquer leur calvitie naissante. Pourtant, mieux vaut les arracher !

La douleur, origines et traitements

La législation rend obligatoire la prise en charge de la douleur. Et il s’agit là d’un motif de consultation très fréquent au comptoir. Synthèse et cas concrets sur son traitement à l’officine....

L’accompagnement du patient hypertendu

50 % C’est la proportion d’adultes ayant une pression artérielle élevée et ignorant leur maladie. 10 % C’est la proportion d’hypertensions artérielles dites « secondaires », conséquences d’une autre maladie d’origine rénale....

Les allergies

Éternuements, conjonctivite, éruption cutanée, troubles digestifs… les manifestations de l’allergie sont diverses et parfois sévères. D’où l’importance de savoir les déceler et connaître les traitements préconisés. 60 à 70 % C’est la...

Transpiration, les bons remèdes

Pieds, visage, aisselles, dos, plis… rares sont les parties du corps qui échappent à la transpiration. Heureusement, des solutions existent pour limiter la sudation excessive

Repérer et prendre en charge le patient dénutri

Devenue une priorité de santé publique, la dénutrition reste, pourtant, décelée trop tardivement. Comment l’appréhender au comptoir ? Quelles solutions proposer à vos patients ? 30 à 40 % C’est la proportion...