Revue Pharma N° 144 – Septembre 2017

LECTURE EN LIGNE

Seuls les abonnés à la revue peuvent accéder à la lecture en ligne de ce numéro.

Pour lire le contenu intégral en ligne, vous devez être abonné(e) à la revue Revue Pharma.

Vous êtes abonné(e) à la revue ?
- Connectez-vous à votre espace sur le site en cliquant ici.
- Créez facilement votre espace sur le site grâce à votre numéro client en cliquant ici.

Abonnez-vous à la revue en ligne et accédez à tous les contenus du site !
Accès illimité au site : archives des revues, articles en ligne, vidéos et podcasts, informations pratiques, petites annonces, newsletters thématiques ...
- Découvrez l'offre d'abonnement que nous vous avons réservé en cliquant ici.

Inscrivez-vous gratuitement à Revuepharma.fr et accédez à de nombreuses catégories du site !
Accès aux articles des catégories : Etudiants, Le jour où, Cabinet de curiosité, Conseil associé, Doc+, Mémo conseil, Molécule, Revue de presse, Pharmacovigilance.
- Créez facilement votre espace sur le site en cliquant ici.

ACHAT EN LIGNE

Achetez ce numéro

Ajoutez ce numéro à votre panier, procédez au paiement et recevez l'exemplaire papier par courrier.
Revue Pharma N° 144 – Septembre 2017

Découvrez tous les numéros de la revue en cliquant ici

Abonnement en ligne

Abonnez-vous à la revue et accédez en illimité au site : archives des revues, articles en ligne, vidéos et podcasts, informations pratiques, petites annonces, newsletters thématiques ...

Découvrez l'offre d'abonnement que nous vous avons réservé en cliquant ici

SOMMAIRE DU NUMÉRO

Allaitement : les bons tuyaux

Près de 8 femmes sur 10 font le choix d’allaiter à la naissance. Face aux questions et aux situations qu’elles découvrent, des solutions existent pour apaiser les crevasses, stimuler la production de...

Cahier de formation – le VIH

Depuis sa découverte en 1983, le VIH a fait l’objet d’une recherche qui a considérablement amélioré le quotidien des malades. Pourtant, chaque année, 2 millions de personnes dans le monde succombent toujours...

Auvergne – Rhône- Alpes

Analyse de l’évolution de l’activité, de la rentabilité et des prix d’acquisition par Gérard de Marchi, expert-comptable au cabinet Codex et membre du groupement CGP.

Une pharmacie une ambiance

Une équipe soudée est un levier de croissance pour votre officine ! Quelle genre d’équipe formez-vous ? Le sondage a été mis en ligne du 6 au 29 juin 2017 dans 8...

Le choix du nom

Chaque année, des centaines de noms de médicament passent à la trappe. Traduction douteuse, publicité cachée… Trouver de nouveaux noms est un casse-tête. Pharma vous révèle tout sur les coulisses de la...

Ce n’est pas une fatalité !

Vols, agressions ou insultes qui dérapent au comptoir sont une réalité quasi quotidienne… mais pas banale ! Formations, gestes et attitudes à adopter, équipements spécifiques… Zoom sur un arsenal dissuasif et en...

Le double contrôle d’ordonnance

Prévention des risques sanitaires et judiciaires, gestion des stocks… le double contrôle des ordonnances vise à détecter l’erreur avant qu’elle ait des conséquences potentiellement coûteuses pour l’officine et dangereuses pour le patient....

Les chiens ne font pas des chats

La consommation d’alcool au cours des 9 mois de gestation provoquerait en en et des dommages chez l’embryon et le fœtus. Publié le 14 juin 2017 dans The Journal of Neuroscience Doi:...

Potion magique

 Une consommation quotidienne de café supérieure à 488 ml (soit environ 4 cafés allongés) serait respectivement associée à une réduction du risque de décès, toutes causes confondues, de 12 et 7 %....

Les huiles essentielles

Pour soulager les bobos du quotidien, elles ont la cote. Mais les huiles essentielles, sous couvert de naturalité, ne sont pas sans risque et imposent un minimum de savoir‑faire.

À quel label se fier ?

Les produits de beauté et d’hygiène bio ont le vent en poupe. Mais remplissent-ils toutes leurs promesses ? Quelle différence avec les cosmétiques naturels ?

Cytotec : détournement organisé

Indiqué pour traiter les ulcères gastriques, le Cytotec est aujourd’hui largement détourné pour ses effets abortifs. Un mésusage à grande échelle, qui laisse souvent les patientes désemparées.