Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

Mustela tente le vrac en pharmacie

Mustela se lance dans la vente de produits en vrac à l’officine. Une expérimentation qui concerne deux produits : un gel lavant bio/vegan et un gel hydro-alcoolique. Le distributeur placé dans l’officine permet de remplir un flacon en verre consigné qui s’appelle « Reviens ».

L’expérimentation permettra de valider le concept, qui sera proposé pendant les 6 prochains mois dans deux officines : la pharmacie Plaisance, dans le 14e arrondissement de Paris, et la pharmacie Rive Sud, aux portes d’Angers.

La marque d’hygiène et soin pour bébé parie sur le changement de mode de consommation. La conscience écologique pousse à la diminution des déchets et déjà près de 53% des Français consomment des produits en vrac. Mustela veut proposer une alternative « vrac » pour la vente de cosmétique en pharmacie. En plus d’être écolo, le marché est en pleine expansion. Il est passé de 100 millions d’euros en 2013 à 1,2 milliard d’euros en 2019, et est estimé à 3,2 milliards d’euros en 2022.

D’après un communiqué de presse Expanscience

Source des chiffres : Réseau vrac

Partager :

À lire sur le même sujet