Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

Ronflement : la première orthèse intranasale disponible à la rentrée

Elle s’appelle Nastent, prononcez « nastunte » : première orthèse intranasale anti-ronflement, disponible dès la rentrée dans toutes les officines françaises. Vendu au Japon depuis trois ans, Nastent est commercialisé par le laboratoire nippon Seven Dreamers. Son principe est simple : insérez un fin tube de silicone par le nez, pour désobstruer les voies aériennes. L’air passe mieux, les tissus ne vibrent plus et les ronflements sont diminués. Du moins sur le papier. Par ailleurs, le Nastent est à usage unique, pour éviter tout risque d’infection.

 

Nastentpack

Indiqué pour les ronflements, Nastent l’est aussi pour les apnées du sommeil, même s’il ne remplace pas la Pression Positive Continue. Il s’adresse plutôt aux patients souffrant de syndrome d’apnée du sommeil qui refusent l’appareillage, ou qui partent en voyage. Car cette orthèse est très discrète, voire totalement invisible, et connaît un réel succès au Japon avec plus de 1 million d’exemplaires vendus, et 60 000 utilisateurs réguliers. Il se place comme une alternative aux bandelettes anti-ronflements, pastilles ou autres dentiers, vendus en pharmacie.

5 euros par jour…

Nastent devrait être prescrit par les médecins ORL, après avoir convenu avec lui d’une longueur adaptée au produit. Plus le tube est long mieux c’est. Selon les fabricants, il serait très facile à insérer, mais, après un rapide test de notre rédaction,  nous ne sommes pas arrivés à la même conclusion… Peut-être faut-il mettre plus de cœur à l’ouvrage.

Nastent1

Vrai point noir : le prix. À 35 euros la semaine, soit 5 euros par jour, il faut mettre le prix. Mais, selon un représentant de Seven Dreamers France, le prix devrait baisser à 2 euros par jours dans les années à venir. Quant aux risques d’accident, aucun n’a été observé, toujours selon le laboratoire, mais le Nastent reste contre-indiqué chez les enfants, en cas de rhume, de déviation de la cloison nasale ou encore de consommation de psychotropes.

Dès juillet, le lancement de l’orthèse en France sera appuyé par une campagne de communication grand public. En juillet, il sera lancé dans 4 400 officines, et 11 000 en septembre.

 

Voir la vidéo de présentation complète : https://www.youtube.com/embed/spyDjYdhe3U

Partager :

À lire sur le même sujet