Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

Nordimet (Méthotrexate)

Liste 1 

de 59,34 à 92,85 € selon les dosages 

SS 65 %

  • Boîte de 4 stylos préremplis (0,6 ml) avec une aiguille préfixée et un tampon alcoolisé
  • Nordic Group

Quelles nouveautés ? 

Le méthotrexate est désormais disponible en stylo injectable prérempli. Une alternative à la seringue préremplie donc, qui peut notamment s’adresser aux phobiques de l’aiguille. Ce conditionnement améliore l’observance, la satisfaction et l’acceptabilité du patient. Le stylo est disponible avec 8 dosages différents, indiqués par des codes couleur : 7,5 mg, 10 mg, 12,5 mg, 15 mg, 17,5 mg, 20 mg, 22,5 mg et 25 mg. Soit trois de plus que la seringue préremplie. Le stylo ne possède pas de bouton d’activation, l’injection se fait sur simple pression sur la peau. Il intègre également un dispositif de sécurité destiné à empêcher les piqûres accidentelles à la réutilisation.

Indications 

Nordimet est indiqué dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde active chez les patients adultes, dans les formes polyarticulaires d’arthrite juvénile idiopathique active et sévère en cas de réponse inadéquate aux anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), de psoriasis récalcitrant sévère invalidant ne répondant pas de manière adéquate aux autres formes de traitement telles que la photothérapie, le traitement par des psoralènes et des ultraviolets A (PUVA) et les rétinoïdes, et en cas de rhumatisme psoriasique sévère chez les patients adultes.

Mode d’action 

Le méthotrexate est un antimétabolique analogue de l’acide folique. Il inhibe ainsi la dihydrofolate réductase, une enzyme capitale dans le métabolisme de l’acide folique. Pour l’instant, son mode d’action sur le psoriasis, le rhumatisme psoriasique et la polyarthrite rhumatoïde n’a pas encore été clairement identifié. Reste à savoir si son efficacité est due à un effet anti-inflammatoire ou immunosuppresseur.

Délivrance et posologie 

Le Nordimet doit être injecté une fois par semaine, à jour fixe. Le prescripteur ou le pharmacien peut fixer à l’avance le jour le plus approprié pour le patient. Le traitement est toujours initié à une dose minimale, puis augmenté progressivement jusqu’à l’obtention du bénéfice thérapeutique attendu. Il ne faut toutefois pas dépasser la dose maximale hebdomadaire recommandée de 25 mg. La posologie est ensuite diminuée pour se stabiliser à une dose d’entretien la plus faible possible.

Effets indésirables et contre-indications 

La prise de Nordimet requiert une surveillance particulièrement accrue des muqueuses de la bouche, des fonctions hépatiques, rénales ou encore pulmonaires. À plus de 20 mg par semaine, le méthotrexate augmente significativement le risque d’aplasie médullaire. Les autres effets indésirables observés sont une toux sèche, des signes d’une inflammation du poumon, une atteinte hépatique, des symptômes allergiques, des symptômes d’atteinte rénale, infection, diarrhée, saignement, inflammation de la bouche, vertige, étourdissement ou encore douleurs articulaires… Par ailleurs, le Nordimet est contre-indiqué pendant la grossesse et l’allaitement. Et les personnes en âge de procréer doivent utiliser une contraception efficace pendant tout le traitement et 6 mois après l’arrêt. Tout vaccin incorporant des souches vivantes devra absolument être évité pendant le traitement, tout comme la consommation excessive d’alcool ou de produits caféinés. Enfin, le Nordimet ne doit pas être prescrit en cas d‘infection, de tuberculose ou encore d’ulcère à l’estomac.

Au comptoir 

Rappelez que le stylo est à usage unique et ne peut être administré que par voie sous-cutanée. La première injection devra toujours être faite sous contrôle médical, et requiert un apprentissage du patient. N’hésitez donc pas à bien expliquer au patient comment procéder :

  • Choisir un site d’injection approprié, comme le haut de la cuisse ou le ventre, mais à distance du nombril.
  • Désinfecter la peau avant l’injection et enlever le capuchon du stylo.
  • Former un pli cutané et appliquer le stylo avec un angle de 90° pour déverrouiller le bouton poussoir.
  • Commencer l’injection, qui débute au moment du déclic. Elle peut durer 5 secondes. Le patient entendra un autre déclic lorsque l’injection est terminée.
Partager :

À lire sur le même sujet