Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

Genvoya (Tenofovir alafénamide fumarate, cobisistat, emtricitabine, elvitégravir)

Liste 1

882,16€ TTC

Ss 100%

  • Boîte de 30 comprimés
  • Laboratoire Gilead
  • Comprimé pelliculé à 150 mg/150 mg/200 mg/10 mg (en forme de bâtonnet, de 19 mm × 8,5 mm, portant, sur une face, l’inscription “GSI” et “510” sur l’autre face ; vert)

Indications 

Genvoya est indiqué pour le traitement des adultes et des adolescents (âges de 12 ans et plus, pesant au moins 35 kg) infectes par le virus de l’immunodéficience humaine de type 1 (VIH-1) dépourvu de toute mutation connue pour être associée a une résistance a la classe des inhibiteurs de l’intégrase, a l’emtricitabine ou au tenofovir.

Mode d’action 

Il s’agit d’une trithérapie constituée de l’association fixe en un comprime par jour d’un antirétroviral de la classe des inhibiteurs d’intégrase : elvitegravir (EVG), d’un potentialisateur pharmacocinétique (dépourvu d’activité antirétrovirale), cobicistat (COBI) permettant d’augmenter la 1⁄2 vie d’élimination d’elvitegravir et de l’utiliser en une prise unique quotidienne, et de deux inhibiteurs nucleosidiques/ tidiques de la transcriptase inverse (INTI) dont le tenofovir (TAF) et l’emtricitabine (FTC).

Le TAF, une innovation thérapeutique dans le traitement du VIH 

Le TAF, une nouvelle prodrogue du tenofovir, grâce à son mécanisme d’action ciblée permet d’obtenir une concentration intracellulaire de tenofovir plus importante, notamment dans les cellules infectées par le VIH, tout en réduisant de 90 % l’exposition plasmatique au tenofovir. Les essais cliniques montrent un profil général d’efficacité, de tolérance et de résistance de GENVOYAR comparable avec les résultats antérieurement connus pour STRIBILDR, mais avec une amélioration à court terme (48 semaines) des marqueurs biologiques de la fonction rénale et osseuse grâce au remplacement du TDF par le TAF.

Posologie 

Un comprime à prendre une fois par jour avec de la nourriture ; aucune adaptation de la dose de ce médicament n’est nécessaire chez les patients âges.

Au comptoir 

  • Si le patient vomit dans l’heure suivant la prise de ce médicament, il doit prendre un autre comprime ;
  • Ce médicament ne doit pas être co-administre avec d’autres médicaments antirétroviraux ;
  • Le Genvoya ne doit pas être administre conjointement a des médicaments contenant du tenofovir disoproxil (sous forme de fumarate), de la lamivudine ou de l’adefovir dipivoxil utilises pour le traitement de l’infection par le VHB.
  • Règle des “18 heures” : si le patient oublie de prendre une dose de ce médicament et s’en aperçoit dans les 18 heures suivant l’heure de prise habituelle, il doit prendre ce médicament dès que possible, avec de la nourriture, et poursuivre le traitement normalement. Au-delà, il ne doit pas prendre la dose oubliée, mais simplement poursuivre le traitement normalement. 
Partager :

À lire sur le même sujet