Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

INCRUSE

• Boîte d’un inhalateur de 30 doses
• CIP 3400930004647
• Agréé aux collectivités
• Laboratoire GlaxoSmithKline

• Liste 1
• SS 65 %
• 30,47 €

Indications

Incruse 55 μg poudre pour inhalation en récipient unidose est un nouveau bronchodilatateur anticholinergique de longue durée d’action, indiqué dans le traitement symptomatique continu de la BPCO chez les adultes.

Le principe actif

L’uméclidinium est une nouvelle substance antagoniste des récepteurs muscariniques. Les résultats des études conduites avec cette molécule ont montré sa supériorité par rapport au placebo et sa non-infériorité par rapport au tiotropium (Spiriva) et au glycopyrronium (Seebri Breezhaler), en termes de variation du VEMS pré-dose moyen à 12 ou 24 semaines de traitement (selon les études) par rapport à l’inclusion.

Posologie

Chez l’adulte, la posologie recommandée est d’1 inhalation par jour, à la même heure. L’inhalateur ne doit pas être utilisé au-delà de 6 semaines après l’ouverture de la barquette dans laquelle il est conditionné. Le patient doit calculer et inscrire la date d’utilisation maximale sur l’inhalateur, dès l’ouverture de la barquette.

Effets indésirables

Aucun risque important n’a été mis en évidence dans les données disponibles. Les effets indésirables les plus fréquemment observés avec Incruse ont été la rhinopharyngite et les infections des voies respiratoires supérieures. Un PGR (plan de gestion des risques) accompagne la commercialisation d’Incruse, afin de surveiller les risques potentiels importants tels que les troubles cardio- et cérébrovasculaires, un bronchospasme paradoxal (pouvant mettre en jeu le pronostic vital), le glaucome, l’obstruction de l’écoulement vésical, la rétention urinaire et les infections des voies aériennes inférieures. Par ailleurs, ce médicament fait l’objet d’une surveillance supplémentaire qui permettra l’identification rapide de nouvelles informations relatives à la sécurité. Les professionnels de santé sont appelés à déclarer tout effet indésirable suspecté sur le site de l’ANSM.

En pratique

Incruse est présenté en inhalateur de type Ellipta prêt à l’emploi, une inhalation délivrant 55 μg d’uméclidinium. L’inhalateur contient 30 doses et est équipé d’un compteur de doses. Au moment de la prise le patient devra, dans l’ordre :

• expirer profondément,

• approcher l’inhalateur de sa bouche, serrer fermement les lèvres autour de l’embout buccal et inspirer profondément et régulièrement ;

• après cette étape, il est recommandé de retenir son souffle aussi longtemps que possible, 3 à 4 secondes au moins,

• enfin, veiller à bien refermer l’inhalateur. Lorsqu’il reste moins de 10 doses, la moitié du compteur devient rouge.

Partager :

À lire sur le même sujet