Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

Trulicity

Indications

Le dulaglutide est un nouvel antidiabétique de type 2 injectable permettant une seule administration hebdomadaire par voie sous-cutanée (SC). Trulicity est indiqué :

  • en monothérapie, lorsque le régime alimentaire et l’exercice physique ne permettent pas d’obtenir un contrôle adéquat de la glycémie chez les patients qui ne peuvent recevoir un traitement par metformine (intolérance ou contreindications). La posologie recommandée est de 0,75 mg de dulaglutide par semaine ;
  • en association avec d’autres hypoglycémiants, y compris l’insuline, lorsqu’ils ne permettent pas d’obtenir un contrôle adéquat de la glycémie, associés à un régime alimentaire et à une activité physique. Dans ce cas, la posologie recommandée est de 1,5 mg de dulaglutide par semaine.

Mécanisme d’action

Le dulaglutide est un agoniste du récepteur du GLP-1 (Glucagonlike peptide-1) d’action prolongée. Il comporte deux chaînes identiques liées par des ponts disulfure, chacune contenant une séquence analogue du GLP-1 humain (homologie d’environ 90 % ).
Le dulaglutide résiste à la dégradation par la DPP-4 par sa grande taille. Ces particularités biotechnologiques donnent lieu à une formulation soluble et à une demi-vie prolongée de 4,7 jours, ce qui permet une administration sous-cutanée hebdomadaire.

Posologie

En monothérapie, la dose recommandée est de 0,75 mg 1 fois par semaine. En association, elle sera de 1,5 mg 1 fois par semaine. Lorsque le dulaglutide est ajouté :

  • à un traitement par metformine : la dose de metformine peut être conservée ;
  • à un traitement par sulfamide hypoglycémiant ou insuline prandiale : une diminution de la dose de sulfamide hypoglycémiant ou d’insuline peut être envisagée afin de réduire le risque d’hypoglycémie.

Interactions

Le dulaglutide ralentit la vidange gastrique et peut donc influencer la vitesse d’absorption des médicaments administrés de façon concomitante par voie orale.
Sont concernés : le paracétamol, l’atorvastatine, la digoxine, les antihypertenseurs, la warfarine, les contraceptifs oraux, la metformine et la sitagliptine.

Effets indésirables

Le patient doit être informé du risque d’effets indésirables gastro-intestinaux (nausées, vomissements, diarrhées). Ils doivent être particulièrement pris en compte chez l’insuffisant rénal en raison du risque de déshydratation lié. Des cas de pancréatite aiguë et d’hypoglycémie ont également été observés avec cette classe de médicaments.

Remboursement

L’utilisation du dulaglutide en monothérapie ou en bithérapie avec l’insuline n’ouvre pas droit à une prise en charge.

Au comptoir

  • L’injection hebdomadaire se fait dans l’abdomen, la cuisse ou le haut du bras.
  • La dose peut être administrée à toute heure de la journée, au moment ou en dehors des repas.
  • Le jour de la semaine prévu pour l’injection peut être modifié dans la mesure où la dernière dose a été administrée au moins 3 jours (72 heures) avant.
  • En cas d’oubli, la dose doit être administrée le plus rapidement possible si le délai avant la date de la prochaine dose est d’au moins 3 jours. Si la dose suivante est prévue dans moins de 3 jours, la dose omise ne doit pas être administrée et la dose suivante doit être administrée selon le calendrier prévu.
  • Il n’est pas nécessaire de réaliser une autosurveillance de la glycémie, sauf pour ajuster la dose de sulfamide hypoglycémiant ou d’insuline prandiale.
Partager :

ACHAT EN LIGNE

Achetez cet article

Ajoutez cet article à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.
"Trulicity"

Découvrez tous les numéros de la revue en cliquant ici

Abonnement en ligne

Abonnez-vous à la revue et accédez en illimité au site : archives des revues, articles en ligne, vidéos et podcasts, informations pratiques, petites annonces, newsletters thématiques ...

Découvrez l'offre d'abonnement que nous vous avons réservé en cliquant ici

À lire sur le même sujet