Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

Striverdi Respimat

Indication

Striverdi Respimat est indiqué en traitement bronchodilatateur continu de la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO).

Mécanisme d’action

L’olodatérol présente une affinité et une sélectivité élevées pour les récepteurs bêta2 adrénergiques humains. Des études in vitro ont montré que l’olodatérol présente une activité agoniste plus élevée sur les récepteurs bêta2 adrénergiques que sur les récepteurs bêta1 adrénergiques (241 fois supérieure), ainsi que sur les récepteurs bêta3 adrénergiques (2 299 fois supérieure). Administré par voie inhalée, il exerce un effet local par liaison et activation des récepteurs bêta2 adrénergiques. L’activation de ces récepteurs au niveau des voies aériennes respiratoires entraîne une bronchodilatation par relaxation des muscles lisses des voies respiratoires.

Posologie

La posologie recommandée chez l’adulte est de 5 microgrammes d’olodatérol, soit 2 bouffées administrées à l’aide de l’inhalateur Respimat en une prise par jour, à heure fixe dans la journée. Striverdi Respimat peut être utilisé chez les sujets âgés sans adaptation de la posologie. En cas d’insuffisance hépatique légère à modérée ou d’insuffiance rénale, il peut être utilisé sans adaptation de la posologie. Les données relatives à son utilisation chez les patients atteints d’insuffisance rénale sévère sont limitées.

Interactions

  • Médicaments adrénergiques : l’administration concomitante d’autres médicaments adrénergiques (seuls ou dans le cadre d’un traitement en association) peut potentialiser les effets indésirables de Striverdi Respimat.
  • Dérivés xanthiques, stéroïdes ou diurétiques non épargneurs du potassium : ces médicaments sont susceptibles de potentialiser les effets hypokaliémiants des agonistes adrénergiques.
  • Bêtabloquants : ils peuvent diminuer ou antagoniser l’effet de Striverdi Respimat. Ils ne doivent donc pas être administrés avec des bêtabloquants (y compris en collyres), sauf nécessité absolue. L’utilisation de bêtabloquants cardiosélectifs pourra alors être envisagée, mais avec prudence.
  • Inhibiteurs de la monoamine oxydase (IMAO) et antidépresseurs tricycliques : ils prolongent l’intervalle QTc et peuvent potentialiser l’action de Striverdi Respimat sur le système cardiovasculaire.

Effets indésirables et contre-indications

Les réactions indésirables le plus fréquemment rapportées à la dose recommandée ont été : rhinopharyngite, sensations de vertige, hypertension, éruption cutanée et arthralgie. Ces réactions ont été en général d’intensité légère ou modérée.

Au comptoir

  • L’inhalateur contient 60 bouffées (30 jours de traitement). L’indicateur de doses montre approximativement la quantité de médicament restant dans l’inhalateur. Lorsque l’indicateur entre dans la zone rouge de l’échelle, il reste suffisamment de médicament pour environ 7 jours de traitement (14 bouffées). C’est le moment où le patient devra renouveler la prescription pour un nouvel inhalateur.
  • L’inhalateur doit être jeté au plus tard après 3 mois d’utilisation, même si le médicament n’a pas été utilisé dans sa totalité.

Comment entretenir l’inhalateur ?

Nettoyer l’embout buccal (y compris la partie métallique à l’intérieur) avec un linge ou un tissu humide uniquement, au moins une fois par semaine. Une décoloration mineure de l’embout n’affecte pas les performances de l’inhalateur.

Partager :

ACHAT EN LIGNE

Achetez cet article

Ajoutez cet article à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.
"Striverdi Respimat"

Découvrez tous les numéros de la revue en cliquant ici

Abonnement en ligne

Abonnez-vous à la revue et accédez en illimité au site : archives des revues, articles en ligne, vidéos et podcasts, informations pratiques, petites annonces, newsletters thématiques ...

Découvrez l'offre d'abonnement que nous vous avons réservé en cliquant ici

À lire sur le même sujet