Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

La carte d’identité du coronavirus

Le SARS-CoV-2 infecte les cellules via endocytose. Le virus utilise ainsi une protéine de surface cellulaire : l’enzyme de conversion de l’angiotensine II (AT2). Les cellules à AT2 sont connues pour être sujettes aux infections virales et sont présentes principalement dans l’épithélium alvéolaire, mais aussi l’oesophage, le pancréas et certains entérocytes.

Partager :

Télécharger le PDF de l'article

Endocytose cellulaire

Le SARS-CoV-2 infecte les cellules via endocytose. Le virus utilise ainsi une protéine de surface cellulaire : l’enzyme de conversion de l’angiotensine II (AT2). Les cellules à AT2 sont connues pour être sujettes aux infections virales et sont présentes principalement dans l’épithélium alvéolaire, mais aussi l’oesophage, le pancréas et certains entérocytes.

Fièvre dans 83 % des cas

Selon le British Medical Journal2, les signes cliniques principaux sont : la fièvre (sauf chez l’enfant) chez 83 à 98 % des patients, la toux, sèche principalement, dans 59 à 82 % des cas, et la dyspnée chez 31 à 55 % des patients. L’installation est progressive, sur plusieurs jours. À cela s’ajoutent de la fatigue, des douleurs musculaires, une anosmie, et, dans moins de 10 % des cas, des céphalées ou des troubles gastro-intestinaux.

Une période de contagion large

La contagion semble débuter avant l’apparition des symptômes, indique l’Institut Pasteur, et se poursuivre au moins une semaine après la fin de la maladie. Une étude publiée dans The Lancet3 montre qu’une excrétion du coronavirus est observée chez un tiers des patients hospitalisés jusqu’à 4 semaines après les premiers symptômes. La détection de l’ARN viral est observée en médiane pendant 20 jours (16 – 23 jours), le plus long observé étant de 37 jours. En comparaison, la grippe est contagieuse dès les premiers symptômes et 5 jours après. Cette période de contagion reste à affiner.

Incubation de 5,1 jours

Ce chiffre est tiré d’estimations réalisées par des chercheurs de l’Université Johns- Hopkins, dont les résultats sont publiés dans The Annals of Internal Medicine1. Pour ce virus, l’incubation médiane est de 5,1 jours asymptomatiques (IC à 95 %, 4,5 à 5,8 jours), avec des extrêmes de 2 à 12 jours.

2 ou 3 personnes infectées par malade

Chaque malade infecté, sans mesure de protection, infecte 2 ou 3 personnes. En comparaison, ce taux de transmission est de 1,4 pour la grippe saisonnière et 12 à 15 pour la rougeole. Symptomatiques et asymptomatiques peuvent véhiculer le virus, à charge virale identique (environ 100 000 000 de copies du virus par millilitre de crachat). Dans les faits, les patients symptomatiques qui toussent ou éternuent restent plus contagieux, car ils éjectent plus de gouttelettes respiratoires.

1 % de risque après 14 jours

Dans 97,5 % des cas, les malades présentent des symptômes au plus tard 11,5 jours après exposition. À titre de comparaison, l’incubation est de 0 à 3 jours pour le choléra. 1 % des cas développera des symptômes après 14 jours de surveillance active ou de quarantaine.

5 % des malades en réanimation

Selon l’Institut Pasteur, 20 % des personnes infectées par le SARS-CoV-2 doivent être admis à l’hôpital et 5 % en réanimation. Une fourchette large, de 30 à 60 % des sujets infectés seraient asymptomatiques ou paucisymptomatiques. À l’hôpital, le scanner thoracique révélera presque toujours une pneumonie bilatérale.

2,3 % de mortalité ?

Une enquête épidémiologique menée en Chine sur 45 000 personnes infectées précise les profils de mortalité .

  • Moins de 0,5 % chez les 20 – 49 ans
  • 1,3 % à partir de 50 ans
  • 3,6 % à partir de 60 ans
  • 8 % à partir de 70 ans

La moyenne se situe à 2,3 % de mortalité, soit bien en dessous d’épidémies précédentes comme le MERS (36 %) ou le SRAS (10 %). Un chiffre controversé au regard du nombre de cas sous-estimés de coronavirus. Alors que l’OMS avance une mortalité de 3,4 %, une récente étude publiée dans Nature Medicine parle, pour sa part, de 1,4 % de mortalité4. •

  1. « The Incubation Period of Coronavirus Disease 2019 (COVID-19) Fr om Publicly Reported Confirmed Cases: Estimation and Application »
  2. « COVID-19 – History and exam » BMJ Best Practice »
  3. « Clinical course and risk factors for mortality of adult inpatie nts with COVID-19 in Wuhan, China: a retrospective cohort study »
  4. « Characteristics of and Important Lessons From the Coronavirus Disease 2019 (COVID-19) Outbreak in China » – JAMA

Par Léa Galanopoulo

À lire sur le même sujet