Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

Faisons tomber les masques !

Dans un contexte de crise sanitaire sans précédent depuis un siècle au moins, les masques n’auront jamais autant été sous le feu des projecteurs. Un petit point ?

Partager :

Télécharger le PDF de l'article

Tableau récapitulatif des caractéristiques des deux types de masques

Stock stratégique, kesako ?

  • Successeur du « stock national santé », détenu et géré nationalement
  • Objectif : maintenir une capacité d’intervention pour répondre à des menaces épidémiques ou terroristes
  • Il est constitué de médicaments essentiels, dispositifs médicaux, consommables

Zoom sur l’Unité établissement pharmaceutique

L’Unité établissement pharmaceutique est un organe de Santé publique France.
Elle gère le stock stratégique de médicaments et produits de santé pour le compte de l’État depuis la loi de modernisation du système de santé de 2016.
Son rôle : acquérir, stocker et organiser la distribution des produits nécessaires prévus par les plans nationaux de réponse aux menaces sanitaires.
Répartition nationale : selon un schéma directeur de stockage et de distribution permettant sécurité de stockage et répartition équitable.

Bref historique*

2007 : Création de l’Eprus (Établissement de préparation et de réponse aux urgences sanitaires)
Objectif : constituer un stock stratégique de produits de santé suffisant pour faire face aux épidémies

2011 : Leçon de l’épidémie H1N1 retenue :

  • 723 millions de masques FFP2
  • 1 milliard de masques chirurgicaux

2013 :

  • Changement de doctrine : décentralisation de la gestion des stocks
  • L’Eprus ne gère plus que le stock de masques chirurgicaux
  • Le stock FFP2 est à la charge des employeurs privés ou publics

2015 : Rapport sénatorial, mise en garde face à la diminution des stocks

2016 : Loi de modernisation du système de santé : dissolution de l’Eprus. L’Unité établissement pharmaceutique de SPF prend le relais

2020 : État des lieux en mars… des cartons presque vides :

  • 150 millions de masques chirurgicaux
  • Aucun masque FFP2
*Sources :
– déclarations du ministre de la Santé Olivier Véran
– rapport Sénat, 2015
– Santé publique France
– Recommandations HCSP 2011

Le saviez‑vous ?

  • FFP2 : Filtering Facepiece 2, ou pièce faciale filtrante de niveau 2
  • Un masque mal placé est une fausse sécurité : formez-vous à sa mise en place !
  • Une barbe (même naissante) réduit l’étanchéité du masque au visage et diminue son efficacité globale
  • Le lavage des mains avant/après manipulation du masque est indispensable

Par Carla Masciari

À lire sur le même sujet