Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

Coronavirus : la vente de paracétamol strictement encadrée à partir de demain

Pour éviter les ruptures de stocks, l’ANSM a décidé aujourd’hui d’encadrer la délivrance de paracétamol.

Ne pas délivrer, ni stocker, ni prescrire inutilement du paracétamol. C’est la consigne donnée par l’ANSM aujourd’hui pour lutter contre le stockage abusif de paracétamol face au coronavirus.

« Afin de garantir leur disponibilité, à partir du 18 mars 2020, les pharmaciens pourront délivrer sans ordonnance 1 seule boite de paracétamol (500 mg ou 1g) par patient ne présentant aucun symptôme, ou 2 boites (500 mg ou 1g) en cas de symptômes (douleurs et/ou fièvre). La vente sur Internet des médicaments à base de paracétamol, d’ibuprofène et d’aspirine est suspendue » indique l’ANSM dans un communiqué.

Le paracétamol reste l’antipyrétique et antalgique de premier choix en cas d’infection par coronavirus. « En cas de douleur et/ou fièvre, notamment dans un contexte d’infection, l’ANSM appelle les patients et les professionnels de santé à privilégier l’utilisation du paracétamol. En effet, les anti-inflammatoires (dont l’ibuprofène) peuvent masquer une infection et potentiellement avoir un effet aggravant dans certaines situations. Si vous êtes actuellement traité par anti-inflammatoires ou par corticoïdes, n’arrêtez pas votre traitement et rapprochez-vous de votre médecin si nécessaire. » précise l’agence.

 

 

Partager :

À lire sur le même sujet