Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

Pharmed’insight offre rémunérations aux officinaux répondant à leurs questionnaires

La plateforme numérique propose aux titulaires et à leurs équipes de réaliser des enquêtes pour le compte de leurs clients : laboratoires, agences de communication et de marketing en échange d’argent ou de cadeaux.

« Le pharmacien devient aujourd’hui le recours qu’était le médecin autrefois. Il faut travailler avec le pharmacien. » C’est avec ces mots que le docteur Hervé Laurent explique en conférence pourquoi l’entreprise Pharmedicom a lancé Pharmed’insight, dirigé par son fils, Antoine Laurent.

Effectivement, l’entreprise se tourne vers les pharmaciens titulaires et leurs équipes pour les transformer en investigateurs. En quelques clics vous vous créez un énième compte sur le site éponyme, puis vous répondez à des enquêtes, composées de quelques questions sur vos habitudes et celle de vos patients, à l’officine. En échange, environ 25 euros par questionnaire, qui s’accumulent et vous sont reversés à la fin du mois, si vous êtes titulaires. Pour le reste de l’équipe, des points s’amassent et s’échangent contre des cadeaux, de tout type, des bijoux aux casques de musique. La législation oblige toujours à les déclarer. Le site propose aussi de faire participer vos patients ou clients à ces études, sélectionnés en fonctions de critères comme l’âge, le sexe ou leurs habitudes de consommation.

De l’autre coté de la barrière virtuelle, le client de Pharmed’insight s’abonne sur le même site, demande des devis pour ses enquêtes, et en façonne les questionnaires. Ce sont des laboratoires, pharmaceutiques ou parapharmaceutiques, agences de marketing, communication, organismes de recherche, voire pharmaciens d’officine. Qu’ils cherchent des informations sur un marché qu’ils veulent conquérir, sur les habitudes des patients, les stratégies thérapeutiques, ou des retours de clients sur leur dernière gamme, ils se verront proposer une analyse de données, avec mise en forme et replacée dans un contexte plus général.

Le site qui se dit être présent dans 15 500 officines vous propose d’arrondir vos fins de mois en échange des si précieuses informations qui découlent du comptoir de votre officine.

Partager :

À lire sur le même sujet