Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

Une nouvelle plateforme d’aide pour acheter votre officine

Après le fonds d’investissement professionnel de la Caisse d’assurance vieillesse des pharmaciens (CAVP), voici Pharmequity, plateforme professionnelle sous l’égide de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF) et de l’Union nationale des pharmacies de France (UNPF).  Cette initiative commune, en partenariat avec Interfimo, société de financement des professions libérales, a été annoncée en avril dernier, à l’occasion de la soirée de présentation des prix et valeurs de pharmacies pour 2018.

Contrairement aux fonds d’investissements qui accordent un emprunt aux futurs installés, Pharmequity repose sur le principe du crowdequity (levée de fonds destinée aux entreprises de petite taille grâce au financement participatif), Pharmequity est une plateforme qui met en relation des pharmaciens épargnants avec des candidats à l’investissement dans des pharmacies extérieures. Une sorte de lieu de rencontre permettant à des titulaires de faire leur marché parmi les projets mis en ligne par les primo-accédants et d’investir dans le capital d’autres officines que la leur, dans la limite des participations autorisées par la loi sur les SEL et SPF-PL (au nombre de 4). Dans une logique d’épargne pure, l’indépendance du nouveau installé sera préservée a précisé Arnaud Loubier, président du directoire d’Interfimo.  « Il s’agit d’un « sleeping partenaire » qui ne s’implique pas dans l’affaire et qui investit en capital des petits montants, de l’ordre de quelques dizaine de milliers d’euros, et qui à la sortie, touchera une juste répartition de l’augmentation de la valeur du fonds ». À ne pas confondre donc avec les « business angels », bien connus des start-ups. « Pharmequity est au service de la transition générationnelle et les deux syndicats seront aux côtés des pharmaciens titulaires pour garantir les montages », a précisé Philippe Besset, président de la FSPF lors de cette soirée.

Ce dispositif complémentaire de financement et ses modalités de fonctionnement seront présentés très prochainement par Interfimo et les deux syndicats pharmaceutiques actionnaires de cet établissement financier. Il concerne, dans l’absolu, 27 000 titulaires.

 

Partager :

À lire sur le même sujet