Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

Décontractyl, l’AMM retirée !

L’Agence Nationale de la Sécurité du Médicament (ANSM), décide de retirer l’Autorisation de Mise sur le Marché (AMM) des traitements contenant de la méphénésine, dès le 28 juin 2019.

Le Décontractyl 500 mg, comprimé et Décontractyl Baume étaient indiqués dans le traitement d’appoint des contractures musculaires douloureuses chez l’adulte.

En raison des effets indésirables déclarés avec ces traitements, contenant de la méphénésine, et au regard du manque de données sur leur efficacité, l’ANSM retire leur AMM. Ce retrait entrera en vigueur le 28 juin 2019. Un rappel des lots encore disponibles en pharmacie sera réalisé à cette date.

Les effets indésirables rapportés concernant Décontractyl 500 mg, comprimé, montrent une augmentation des cas d’abus et de dépendance ces dernières années. Par ailleurs, des malaises, des sensations vertigineuses et des réactions anaphylactiques ont été signalés. Des sensations de brûlures et érythèmes ont été rapportées concernant le baume. Certaines sont survenues chez des enfants par transfert peau à peau. Ainsi, l’ANSM a estimé que le rapport bénéfice-risque de ces médicaments était désormais défavorable.

L’ANSM demande dès à présent aux médecins de ne plus prescrire ces médicaments et aux pharmaciens de ne plus les dispenser. Elle certifie qu’un arrêt du traitement ne présente pas de risque.

En cas de persistance des contractures et d’exacerbation des douleurs, des alternatives non médicamenteuses ou un traitement par antalgique de palier 1 (paracétamol, AINS) peuvent être proposés.

Partager :

À lire sur le même sujet