Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

Intrarosa : nouveau traitement de l’atrophie vulvo-vaginale à la ménopause

Theramex lance le premier traitement local, à base de DHEA, pour l’atrophie vulvo-vaginale. Un trouble qui touche les femmes ménopausées, plus ou moins sévèrement.

À la ménopause, une femme sur deux souffre d’atrophie vulvo-vaginale, liée à une chute de la production d’oestrogènes. Les parois vaginales s’amincissent et les muqueuses deviennent moins élastiques, entrainant des difficultés de lubrification. Les symptômes de l’atrophie vulvo-vaginale sont la fois d’ordre génital (sècheresse, brulure, irritation) et sexuel (douleur ou inconfort pendant les rapports)

Pour prendre en charge ce trouble, le laboratoire Theramex annonce la mise à disposition en France d’intrarosa, sous forme d’ovule à 6,5 mg de prastérone identique à la DHEA humaine endogène.

Naturellement, la DHEA est sécrétée par les glandes surrénales à la ménopause, pour devenir la source exclusive de stéroïdes sexuels et être convertie localement au niveau du vagin en œstrogène et androgène. Avec l’âge, le taux de DHEA baisse.

Intrarosa contient de la prastérone, administrée dans le vagin. Ce précurseur inactif pénètre dans les cellules vaginales et est converti de manière intracellulaire en petites quantités d’estrogènes et d’androgènes spécifiques aux cellules vaginales. Les effets bénéfiques sur les symptômes et les signes de l’atrophie vulvo-vaginale sont exercés à travers l’activation des récepteurs vaginaux estrogéniques et androgéniques.

« C’est ce mécanisme qui explique le maintien lors du traitement par INTRAROSA de l’exposition systémique d’estradiol et de testostérone dans les valeurs normales observées chez la femme ménopausée non traitée » indique le laboratoire dans un communiqué de presse, qui précise que « Les études cliniques ont montré une amélioration de la structure et de l’épaisseur de la muqueuse vaginale, des symptômes cliniques de l’atrophie vulvo-vaginale tels que la sécheresse vaginale et les douleurs pendant les rapports sexuels. »

 

Posologie : un ovule par jour au coucher

Boite de 28 ovules, et 6 applicateurs

Prix public conseillé : 29,90 €

 

Partager :

À lire sur le même sujet