Administration des huiles essentielles : les clés pour s’y retrouver

La voie orale

Les huiles essentielles (HE) absorbées par voie orale ne peuvent pas être administrées telles quelles. En effet, à quelques exceptions près, elles doivent toujours être diluées sur un support. Celui-ci peut être une pastille neutre, un sucre, une cuillérée de miel ou d’huile végétale mais aussi du lait entier, un yaourt ou de la mie de pain. Les HE peuvent également s’utiliser en dilution dans de l’eau, en prenant soin de les mélanger au préalable avec un dispersant tel que le solubol. Cette voie d’administration permet l’utilisation de dose très précise mais seulement pour de petites quantités. Pour éviter leur goût très fort ainsi qu’une éventuelle irritation de la muqueuse de l’oesophage, les HE se retrouvent aussi à l’intérieur de capsules. En général, la posologie pour la voie orale est de 1 goutte d’huile essentielle pour 25 kg de poids une à trois fois/jour.

La lecture de cet article est réservée aux professionnels connectés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de la revue en illimité
  • Les numéros papier sur l'année
  • Les newsletters mensuelles
  • Les archives numériques en ligne

ou

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Revue Pharma.fr et bénéficiez de l'accès à de nombreuses catégories du site !

  • Accès aux articles des catégories : Etudiants, Le jour où, Cabinet de curiosité, Conseil associé, Doc+, Mémo conseil, Molécule, Revue de presse, Pharmacovigilance
  • Les newsletters mensuelles