Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

Les honoraires bientôt supprimés pour les médicaments à 15 % ?

La FSPF tenait mercredi sa conférence de rentrée. L’occasion d’annoncer le programme du Congrès national des pharmaciens qui aura lieu les 20 et 21 octobre prochain à Strasbourg, mais aussi de révéler une information capitale dont la fédération aurait pris connaissance récemment. « Nous avons eu vent d’un élément important concernant le cahier des charges Sésame Vitale. Un test serait en cours d’élaboration pour le 1er janvier, qui consisterait à ne plus prendre en charge les honoraires sur les ordonnances ne comprenant qu’un seul médicament à 15%, ancienne vignette orange » révèle Philipe Gaertner, président de la FSPF.

Cette information a été découverte par la FSPF lors de la lecture de nouveaux cahiers des charges envoyés aux LGO. En clair, lorsqu’une ordonnance comportera un médicament à 15% seul, comme c’est le cas pour une ordonnance sécurisée de Stilnox par exemple, la complémentaire ne prend pas en charge les 85% restant, ni les honoraires. Pour Philippe Gaertner, c’est « une spoliation annoncée de la rémunération du pharmacien et des patients, pour qui le reste à charge augmentera ». Il dénonce ainsi un « choix politique défavorable » et invite tous les signataires de la convention à rester très vigilants sur ce point.

Correction des chiffres

Dans la même veine, la FSPF alerte sur les derniers comptes de la Santé présentés à la DREES, dont elle conteste les chiffres et la méthode. Dans son rapport 2018, la DREES évaluait à 4,069 milliards d’euros la consommation de médicament non remboursable en France. Un chiffre aberrant pour la Fédération, qui a recalculé la somme totale pour aboutir en réalité à 2,8 milliards, « soit 30 % d’écart ! Et l’état a reconnu une erreur de 1,3 milliard » insiste M Gaertner.

Pour la FSPF le constat est clair : « les pharmacies d’officine ont su absorber sur leurs rémunérations les augmentations des pris fabricants et le s deux augmentations de la TVA des médicaments non remboursables ». Et d’ajouter : « ces résultats corrigés viennent donc contredire les augments de ceux qui militent, à grand renfort publicitaire, pour une dérégulation du marché des médicaments non remboursables ».

 

A vos agendas ! 

Le Congrès National des Pharmaciens se tiendra les 20 et 21 octobre au Palais des Congrès de Strasbourg. 3 séances plénières réuniront tous les acteurs de la profession autour de l’interprofessionalité, de la qualité à l’officine et des prix et de la concurrence.

Venez nous rencontrer au stand de la Revue Pharma !

À lire sur le même sujet