Cancer & Nutrition : Biogaran poursuit son engagement

Le 12 juin prochain, un Food Truck piloté par le chef Grégory Cuilleron et Alix Mottard-Goerens diététicienne viendra à la rencontre des patients du Centre Léon Bérard à Lyon. Ce projet porté par le laboratoire Biogaran et les équipes du Centre Léon Bérard a pour objectif de ramener du plaisir dans les assiettes des patients. Au menu : des conseils, des échanges, des dégustations et des animations autour de la nutrition pour soulager certains troubles alimentaires liés aux effets secondaires des traitements contre le cancer. Rappelons qu’entre 30 et 50% des personnes atteintes de cancer commencent leur traitement dans un état de dénutrition et que 36% des conversations observées sur l’ensemble du web pendant 1 an à propos du cancer et de la vie quotidienne, concernent l’alimentation et les effets secondaires associés.

Des animations et dégustations qui prônent le plaisir avant tout !

Pendant toute la journée, le Food Truck proposera de tester des recettes du livre « Mieux dans mon assiette avec le cancer ». Les grandes thématiques de la journée s’articuleront autour de problème récurrent tel que : comment éviter la prise ou la perte de poids pendant les traitements, démêler le vrai du faux face aux idées reçues, ou bien adapter la préparation de ses plats aux troubles alimentaires que rencontrent les patients suite aux effets secondaires liés aux traitements.Le personnel hospitalier sera également sensibilisé ce jour-là lors du déjeuner au self du Centre Léon Bérard, avec un menu dédié autour du même thème. Il est primordial que tous les acteurs qui sont exposés quotidiennement face aux patients lors du parcours de soins soient informés sur ces problématiques. Au-delà du personnel hospitalier, les pharmaciens d’officine sont également fortement impactés.

Le pharmacien, la référence des patients au quotidien

Avec le développement croissant de la chirurgie ambulatoire des cancers et de la chimiothérapie orale, les patients passent de moins en moins de temps à l’hôpital3. L’évolution de cette prise en charge fait apparaitre de nouveaux besoins pour ces patients traités à domicile. La loi HPST4 a étendu les missions du pharmacien à davantage de conseils et de participation à la coordination des soins. Accessible facilement et disponible sans rendez-vous, le pharmacien d’officine contribue plus que jamais aux soins de 1er recours et à son rôle de conseiller. C’est pourquoi Biogaran a à cœur de les assister dans l’évolution de leur profession. Pour aider les pharmaciens et leurs équipes à mieux accompagner leurs patients, Biogaran a créé en 2016 le livre « Mieux dans mon assiette avec le Cancer » et organise cette nouvelle opération d’information auprès des patients et des professionnels de santé.

D’après un communiqué de presse du laboratoire Biogaran daté du 15 mai 2018

À lire sur le même sujet