Le premier spray contre l’éjaculation précoce disponible en pharmacie

Le Fortacin est disponible en pharmacie depuis le 22 février.

Le laboratoire Bouchara-Recordati a annoncé la mise à disposition, depuis le 22 février, du premier spray anesthésique indiqué dans le traitement de l’éjaculation précoce chez l’adulte : Fortacin. Ce spray associe deux anesthésiques locaux, la lidocaïne (150mg/ml) et la prilocaïne (50 mg/ml), qui engourdissent la surface de contact en inhibant de façon réversible la transmission de l’influx nerveux. Appliqués sur l’extrémité de la verge, ils étendent ainsi le délai d’éjaculation d’un facteur 3, avec un allongement du temps de latence moyen de 0,58 minute à 3,17 minutes constaté dans deux études de phase III. Ce n’est pas la première fois que ces deux molécules sont utilisées dans cette affection puisque les crèmes Emla et Anesderm, utilisées normalement pour insensibiliser la peau avant un acte médical, étaient parfois prescrites hors AMM pour soulager ce trouble sexuel qui concernerait plus de 20 % des hommes.

Sur prescription uniquement

En pratique, une pulvérisation de Fortacin délivre 7,5 mg de lidocaïne et 2,5 mg de prilocaïne. La posologie recommandée est de trois pulvérisations sur l’extrémité du pénis avant le rapport sexuel. L’opération peut être, si nécessaire, réitérée au bout de quatre heures, mais le nombre d’applications quotidiennes est limité à trois. Dans un communiqué, le laboratoire précise que les effets du médicament apparaissent au bout de cinq minutes, et qu’il ne provoque, par ailleurs, aucune gêne sur la sensation de l’éjaculation. Les principaux effets indésirables recensés sont locaux et concernent une réduction de la sensation, une sensation de brûlure dans la région génitale des hommes et de leurs partenaires et une dysfonction érectile. Fortacin ne doit pas être utilisé en cas d’hypersensibilité à l’un des constituants, aussi bien chez l’utilisateur que chez son partenaire. Disponible uniquement sur ordonnance, ce médicament n’est pas remboursé par la sécurité sociale. Le prix indicatif est de 49 euros pour un flacon contenant au minimum 12 doses.