Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

Un protocole de sevrage d’anxiolytiques remboursé par la CNAM

La Caisse Nationale d’Assurance Maladie (CNAM) a validé la prise en charge du protocole de sevrage d’anxiolytiques nommé SPECTh. Il sera ainsi remboursé à 50 % par la CNAM pour les curistes souhaitant en bénéficier.

SPECTh est un protocole à la fois psychoéducatif et thérapeutique dont les résultats ont été validés par une étude scientifique. Initié à Saujon, station thermale spécialisée dans les troubles psy et financé par l’AFRETh, SPECTh a fait l’objet d’une étude scientifique qui a validé son efficacité dans le sevrage de benzodiazépines chez des patients présentant une surconsommation depuis plus de six mois. Il associe pendant une cure thermale de 3 semaines, des soins de balnéothérapie et un programme de thérapie cognitive et comportementale, puis un suivi sur 6 mois. Des résultats significatifs ont validé ce protocole en 2015. 78% des patients ont réduit d’au moins 50% l’ensemble des médicaments qu’ils prenaient régulièrement depuis au moins 6 mois. 41% ont arrêté totalement. Et il a été noté une amélioration de l’état anxieux et dépressif chez les patients sevrés. Selon le Dr Olivier Dubois, médecin psychiatre aux Thermes de Saujon, qui propose ce protocole depuis plusieurs années « cette reconnaissance médicale valide une nouvelle fois que la cure thermale psy est une solution efficace pour réduire la surconsommation médicamenteuse ».

En 2018, le stage de 3 semaines « réduire ou arrêter vos tranquillisants » expertisé à 320 € sera pris en charge à 50% par la CNAM, soit 160 €.

Dates proposées :

Du 19 mars au 7 avril / Du 18 juin au 7 juillet / Du 26 novembre au 15 décembre.

Contact : www.thermes-saujon.fr

À lire sur le même sujet