Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

La commercialisation de l’Uvestérol D suspendue

Suite au décès d’un nourrisson fin décembre, la commercialisation de l’Uvestérol D est suspendue « par mesure de précaution », a annoncé Marisol Touraine le 4 janvier. L’enquête, en cours, soupçonne un fort lien entre la prise d’Uvestérol D et le décès du jeune enfant, âgé de quelques jours. Cependant, ce n’est pas la vitamine D qui est en cause, mais bien le mode d’administration, par pipette. Depuis 2006, l’Uvestérol D est sous surveillance renforcée, suite à de graves cas de fausses routes et de malaises rapportés à l’ANSM.

Des recommandations adressées prochainement

Par mesure de précaution donc, une procédure de suspension de la commercialisation est engagée et devrait intervenir dans les prochains jours. Par ailleurs, la ministre de la Santé appelle tous les parents à ne plus administrer ce produit aux enfants. Elle leur laisse le soin de trouver une solution alternative avec les professionnels de santé et met en place un numéro vert d’information, le 0800 636 636. Des recommandations, adressées aux professionnels, devraient être adressées prochainement.

« La disparition de cet enfant nous sidère, car après le déclenchement de l’alerte de pharmacovigilance, lié à des cas inquiétants de fausses routes et de malaises vagaux, nous avions mené à bien, depuis 2006, un plan rigoureux et très étudié d’amélioration globale de l’administration de notre produit, sous le contrôle de l’autorité en charge de la sécurité du médicament » a réagi Crinex, le laboratoire qui commercialise l’Uvestérol D.

Conseils associés à l’administration

La vitamine D reste essentielle pour le bon développement du nourrisson. En 2014, la concentration du produit avait été augmentée, pour limiter le nombre de gouttes à donner.

Pour éviter tout accident, mieux vaut respecter quelques conseils simples d’administration :

– Toujours donner le produit avant la tétée

– Garder l’enfant éveillé et en position semi-assise

– Laisser l’enfant téter ou faire couler le produit goutte à goutte

– Ne pas l’allonger immédiatement après

 

Partager :

À lire sur le même sujet