Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

Le président de Federgy intervient à une convention du FN

Le 9 décembre dernier avait lieu, à Paris, la convention santé de la candidate du Front national, Marine Le Pen. Lors d’une table ronde, axée sur la médecine et l’accès au soin, Christian Grenier, président du syndicat de groupement Federgy, est intervenu. Sans le citer, M. Grenier a présenté son syndicat comme « le premier syndicat des groupements et enseignes de pharmaciens ». « On représente à peu près 14 000 officines » expliquait-il alors, devant Florian Philippot et Marine Le Pen.

Lors de ces échanges, le pharmacien a regretté que le déficit de la Sécurité sociale soit sans cesse comblé par des efforts faits sur le médicament. Selon M. Grenier, ces réductions des dépenses devraient plutôt être accélérées à l’hôpital.

Par ailleurs, M. Grenier a réaffirmé sa volonté d’élargir les domaines de compétence des officines, aux vaccins ou à la télémédecine par exemple. Enfin, il demande la mise en place d’une carte vitale « individuelle et sécurisée, pour encadrer les arrêts de travail et la fraude ».

Partager :

À lire sur le même sujet