Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

Statistiques : Hygiène dentaire

« L’avantage est largement en faveur des pharmacies »

Partager :

ph136_stat

Sur le marché de l’hygiène bucco-dentaire, l’avantage est largement en faveur de la pharmacie. Avec 80% de parts de marché, soit un cumul annuel de 135,6 millions d’euros, l’officine surclasse en effet les grandes et moyennes surfaces (GMS) qui n’en détiennent que 20% (34,4 millions d’euros annuels). Deux explications peuvent motiver cette différence alors que les GMS affichent des prix sensiblement plus bas (politique de prix différente de par les volumes achetés). Premièrement, le poids historique qu’ont les pharmacies dès qu’il s’agit de santé ou d’hygiène. Deuxièmement, la prescription de certains produits par les spécialistes (Inava 15/100 chirurgicale, Parodontax, Fluocaril), qui conduisent les patients à se déplacer dans les pharmacies. Au niveau des principales classes de produits, les tendances sont en revanche les mêmes : les ventes de dentifrices, de brosses à dents et de fil de soie dentaire sont à la hausse alors que les bains de bouche enregistrent une baisse significative qui peut s’expliquer par le chevauchement de son périmètre avec celui de la cosmétologie : hors Amm non remboursable (ne comprend pas les produits traitants OTC tels qu’Eludril).

Données Pharmacie : Issue du Panel IMS Pharmastat – Données GMS : Issue du Panel Paratrend

À lire sur le même sujet