Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

Le retour des TROD à l’officine ?

Serait-ce le retour des tests rapides d’orientation diagnostique à l’officine ? Il semblerait que oui. Le 5 août dernier est paru au Journal officiel un arrêté reprenant les termes de l’arrêté du 11 juin 2013, premier à faire mention de la réalisation de ces tests à l’officine, mais annulé par le Conseil d’État suite à la requête du syndicat national des médecins biologistes. Dans ce nouveau texte, trois tests sont mentionnés. Premièrement, les tests capillaires d’évaluation de la
glycémie, dans un contexte restreint à la situation de « repérage d’une glycémie anormale dans le cadre d’une campagne de prévention du diabète ». Aux oubliettes donc, les notions de repérage d’une hypoglycémie ou d’éducation thérapeutique des patients, pourtant mentionnées en 2013. Viennent ensuite les tests oro-pharyngés d’orientation diagnostique des angines à streptocoque du groupe A et ceux d’orientation diagnostique de la grippe.
Cet arrêté précise également les conditions de mise en oeuvre de ces tests. Les pharmaciens ont l’obligation de réaliser les TROD dans un espace de confidentialité au sein de l’officine. D’autre part, ils devront recueillir le consentement éclairé du patient avant notamment de communiquer les résultats au médecin traitant.

Partager :

À lire sur le même sujet