Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

Dualkopt (Dorzolamide, Timolol)

Indications

Dualkopt est un collyre en solution indiqué dans le traitement de la pression intraoculaire élevée, en cas de glaucome à angle ouvert ou de glaucome pseudo-exfoliatif, lorsqu’une monothérapie par bêtabloquant administrée par voie oculaire est insuffisante.

Place dans la stratégie thérapeutique
Dualkopt est un traitement de seconde intention en cas d’échec d’un collyre bêtabloquant. Comme il est sans conservateur, son utilisation est à privilégier par rapport au même médicament avec conservateur, plus particulièrement pour les patients ayant une sécheresse oculaire ou une autre pathologie de la surface oculaire.

Composition

Dualkopt est une association fixe de 20 mg de dorzolamide (inhibiteur de l’anhydrase carbonique humaine de type II) et de 5 mg de timolol (bêtabloquant), conditionnée en flacon multidose équipé d’une pompe airless munie d’un bouchon inviolable. Sans conservateur, ce collyre permet un traitement de 2 mois à compter de l’ouverture.

ASMR

Dualkopt n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu (niveau V) par rapport à Cosopt, collyre en solution unidose.

Posologie

En pratique, la posologie de Dualkopt est de 1 goutte dans le cul-de-sac conjonctival de l’oeil ou des yeux atteints, 2 fois par jour.

Effets indésirables

Les effets indésirables suivants ont été rapportés avec la spécialité de référence à base de dorzolamide/timolol (formulation sans conservateur) ou l’un de ses composants soit au cours des études cliniques, soit depuis la mise sur le marché.
– Très fréquemment rapportés (≥ 1/10) : brûlures et picotements, dysgueusie .
– Fréquemment rapportés (≥ 1/100) : céphalées, hyperhémie conjonctivale, vision trouble, érosion de la cornée, démangeaisons oculaires, larmoiement, inflammation et irritation palpébrales, signes et symptômes d’irritation oculaire comprenant blépharites, kératites, hypoesthésie cornéenne et sécheresse oculaire, sinusite, nausées, asthénie/fatigue.

Au comptoir

  • Les précautions habituelles pour l’utilisation des collyres doivent être rappelées aux patients, notamment la nécessité d’espacer les instillations de 10 minutes
    entre 2 collyres.
  • Après l’instillation, il est recommandé de fermer l’oeil et d’appuyer avec le doigt sur le canal lacrymal pendant 2 minutes pour éviter un passage systémique.
  • Un flacon contient au moins 250 gouttes.
  • Dualkopt n’a pas été étudié chez les porteurs de lentilles
Partager :

ACHAT EN LIGNE

Achetez cet article

Ajoutez cet article à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.
"Dualkopt (Dorzolamide, Timolol)"

Découvrez tous les numéros de la revue en cliquant ici

Abonnement en ligne

Abonnez-vous à la revue et accédez en illimité au site : archives des revues, articles en ligne, vidéos et podcasts, informations pratiques, petites annonces, newsletters thématiques ...

Découvrez l'offre d'abonnement que nous vous avons réservé en cliquant ici

À lire sur le même sujet