Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

Les pharmaciens et l’ordre, je t’aime moi non plus…

À l’heure où l’Ordre entame sa consultation sur le code de déontologie et la communication, nous avons demandé aux pharmaciens ce qu’ils pensaient de cette vénérable institution.

Ph129 Observatoire des pharmaciens

Témoignages

« Un réel besoin de restructuration et de pouvoir exécutif ! Trop de paperasserie pour des faits mineurs ! »

« Sans l’Ordre, la pharmacie n’existerait plus. »

« Sans l’Ordre, c’est le désOrdre. »

« Il faudrait fusionner l’Ordre et les syndicats de pharmaciens, même inertie, même inutilité. »

« À part nous ponctionner d’une cotisation onéreuse, je me demande à quoi sert l’Ordre. »

« La cotisation devrait être proportionnelle au salaire des pharmaciens adjoints. »

« L’Ordre est nécessaire pour protéger notre profession de certains “confrères” qui sont bien loin de respecter la déontologie de notre métier. »

Quelques chiffres

  • 66 % des pharmaciens jugent nécessaire une refonte de l’Ordre.
  • Seuls 23 % des pharmaciens sont favorables à l’abolition des structures ordinales.
  • Seuls 9 % des pharmaciens sondés sont conseillers ordinaux.

 

Partager :

À lire sur le même sujet