Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

Le potard au chevet du fêtard

Ballonnements, brûlures d’estomac, nausées, maux de tête… les fêtes de fin d’année riment souvent avec excès alimentaires. Voici quelques conseils à apporter à vos patients indisposés.

  • 40 000 tonnes de chocolat consommée en France durant les fêtes de fin d’année.
  • 33 % de personnes s’estiment allergiques à au moins un aliment. En réalité, seuls 2% des Français le seraient vraiment.
Partager :

LIRE LA SUITE

Seuls les abonnés à la revue peuvent accéder à la lecture complète de cet article.

Pour lire le contenu intégral en ligne, vous devez être abonné(e) à la revue Revue Pharma.

Vous êtes abonné(e) à la revue ?
- Connectez-vous à votre espace sur le site en cliquant ici.
- Créez facilement votre espace sur le site grâce à votre numéro client en cliquant ici.

Abonnez-vous à la revue en ligne et accédez à tous les contenus du site !
Accès illimité au site : archives des revues, articles en ligne, vidéos et podcasts, informations pratiques, petites annonces, newsletters thématiques ...
- Découvrez l'offre d'abonnement que nous vous avons réservé en cliquant ici.

Inscrivez-vous gratuitement à Revuepharma.fr et accédez à de nombreuses catégories du site !
Accès aux articles des catégories : Etudiants, Le jour où, Cabinet de curiosité, Conseil associé, Doc+, Mémo conseil, Molécule, Revue de presse, Pharmacovigilance.
- Créez facilement votre espace sur le site en cliquant ici.

ACHAT EN LIGNE

Achetez cet article

Ajoutez cet article à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.
"Le potard au chevet du fêtard"

Découvrez tous les numéros de la revue en cliquant ici

Abonnement en ligne

Abonnez-vous à la revue et accédez en illimité au site : archives des revues, articles en ligne, vidéos et podcasts, informations pratiques, petites annonces, newsletters thématiques ...

Découvrez l'offre d'abonnement que nous vous avons réservé en cliquant ici

Auteur : Clémence Clerc, pharmacienne

À lire sur le même sujet