Les professionnels libéraux à la rescousse des pharmaciens

Dans son arrêté du 14 janvier 2022 et dans un contexte de forte circulation du virus, le ministère de la Santé cherche à élargir l’offre de dépistage et à faciliter la rémunération des professionnels autorisés. Les pharmaciens peuvent désormais accueillir au sein de leurs officines d’autres professionnels de santé libéraux pour les soulager dans leur mission de dépistage du Covid-19.

S’il s’agit de médecins, chirurgiens-dentistes, sages-femmes, infirmiers ou masseurs-kinésithérapeutes, ils peuvent directement facturer le montant d’un prélèvement.

Pour les étudiants et autres professionnels, la rémunération se fait à la vacation en respectant des taux horaires fonction du statut et de la profession. Ils sont indemnisés directement par l’assurance maladie sur présentation de bordereau justifiant le nombre d’heures effectuées. Pour retrouver la liste des professions concernées et les grilles de salaires cliquez ici 

La pharmacie continue à facturer le test, l’analyse et le rendu de résultat ainsi que l’inscription SIDEP.