Ordonnance de dispensation conditionnelle, un nouvel outil contre l’antibiorésistance

Dans sa lutte contre l’antibiorésistance et pour promouvoir le bon usage des antibiotiques, le ministère de la Santé dans son arrêté du 13 décembre 2021 vient de fixer la liste des antibiotiques concernés par le nouveau protocole d’ordonnance de dispensation conditionnelle.

Il s’agit des molécules suivantes :

•amoxicilline

•céfuroxime

•cefpodoxime

•azithromycine

•clarithromycine

•jocamycine.

Cette décision prend tout son sens pour favoriser une prescription rationnelle des antibiotiques en cas de suspicion d’angine bactérienne à streptocoque A. Le prescripteur rédige une ordonnance dont la délivrance se fera sous réserve que le Trod, réalisé à l’officine après la consultation, soit positif, et dans un délai de 7 jours.

Doit ainsi figurer sur l’ordonnance de dispensation conditionnelle la mention « si Trod positif, sous 7 jours calendaires ».