Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

« Cet été, les syndromes pseudo-grippaux ne seront pas tous des Covid-19 »

Un communiqué commun de l’Académie Vétérinaire et de médecine alerte sur la syndromes pseudo-grippaux cet été, liés à des zoonoses estivales.

« La survenue récente d’un foyer d’encéphalites à tiques dans le bassin d’Oyonnax (département de l’Ain) a d’abord fait évoquer le diagnostic de Covid-19 » indiquent les Académies. Fièvre, fatigue, céphalées, douleurs musculaires… La première phase de l’encéphalite à tique (ou TBE) est caractérisée par des syndromes pseudo-grippaux, durant 2 à 4 jours. Suivie, une ou deux semaines plus tard, d’une seconde phase méningo-encéphalite chez un tiers des malades.

« La TBE est surtout transmise par une tique du genre Ixodes, mais, pour la première fois en France, ce foyer ayant touché 26 personnes reconnait une origine alimentaire (fromage au lait cru de chèvre) » alertent les Académies. La TBE reste rare en France, avec en moyenne 20 cas par an. Mais cette zoonose semble être en recrudescence.

Les Académies précisent ainsi qu’avec la raréfaction des cas de Covid-19 en France, un syndrome pseudo-grippal devra également évoquer des infections estivales zoonotiques = TBE, fièvre Q, maladie de Lyme, anaplasmose granulocytaire, tularémie, leptospirose, hépatite E..

 

Face aux tiques, et sans oublier la surveillance épidémiologique du Covid-19, la vigilance est donc de mise. L’Académie nationale de Médecine et l’Académie Vétérinaire de France recommandent :

  • de recourir systématiquement au diagnostic de laboratoire (RT-PCR complétée d’une sérologie) devant toute suspicion clinique d’une Covid-19
  • d’évoquer, en cas de négativité répétée des tests diagnostiques de la Covid-19, une infection zoonotique devant tout syndrome grippal estival, en particulier lorsqu’il s’agit d’un foyer de plusieurs personnes atteintes dans une région riche en tiques
  • de prévenir les morsures de tiques en appliquant les recommandations habituelles pour les promenades en forêt, mais aussi dans les jardins et les parcs publics.
Partager :

À lire sur le même sujet