Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

La dispensation adaptée : c’est signé

Le vingtième avenant à la convention nationale pharmaceutique, pour la mise en place de la dispensation adaptée, a été signé entre l’Uspo et l’Uncam ce mercredi 12 février.

Cet avenant a pour objectif d’inciter le pharmacien à délivrer « la quantité pertinente nécessaire au traitement du patient » d’après le communiqué de presse de l’Assurance maladie. Il introduit un code traceur pour l’intervention pharmaceutique (IP), qui permettra au pharmacien de toucher 10 centimes par IP et déclenchera une possible rémunération sur objectif de santé publique (ROSP). Cette intervention ne peut être réalisée que sur les traitements dont la posologie est ajustable, et qui font partie des 22 classes thérapeutiques incluses dans l’avenant. Parmi elles se trouvent le paracétamol, les médicaments du trouble du transit, les antiseptiques et désinfectants.

La dispensation adaptée débutera le 1er juillet prochain, et les ROSP devraient arriver à l’été 2021. Ces dernières seront indexées sur les économies réalisées par l’Assurance maladie au-delà de 1,5 % des ventes en volume. 45 % de ces économies ainsi effectuées seront redistribuées au pharmacien.

Selon un communiqué de presse de l’Assurance maladie

Partager :

À lire sur le même sujet