Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

Medadom propose un forfait téléconsultation au pharmacien

Medadom expose sa solution de téléconsultation en officine, un forfait mensuel pour le titulaire. L’entreprise, qui travaille avec des centres de santé, garantie le matériel, mais surtout, qu’il y ait un médecin toujours disponible.

Devant la presse réunie ce jeudi 21 novembre, Charles Mimouni a présenté son service Medadom, dont il est président : « Comment accélérer la mise en place de la téléconsultation ? Une seule réponse : Medadom, » dit-il, fier de son entreprise qui emploie près de 150 médecins généralistes et fournie tout le matériel nécessaire pour réaliser des téléconsultations. Aujourd’hui présent dans 200 pharmacies en Île-de-France, le service veut s’étendre à tout le territoire français et vise 2000 officines fin 2020 pour passer ainsi de 6 000 à 500 000 téléconsultations par an. Une expansion qui d’après lui, se fera, car « c’est une solution pour désengorger les hôpitaux et répondre au problème des déserts médicaux ».

Des médecins, des patients…

Actuellement, Medadom se concentre sur la médecine générale, mais n’exclut pas de s’ouvrir à d’autres spécialités, notamment en ORL et en dermatologie. Il ne s’adresse qu’aux soins non programmés, c’est à dire aux patients sans médecin traitant, ou dans l’incapacité de voir le leur dans l’immédiat. Il sera même proposé aux patients sans médecin traitant de venir au centre de soins pour en désigner un. Et il y aura en tout, 12 centres de soins présents sur le territoire de manière à ce que les patients qui nécessiteront plus qu’une téléconsultation puissent aller voir un médecin physiquement.

… et des pharmaciens

Pour le pharmacien d’officine, l’offre se présente sous forme d’un forfait « tout compris », de l’installation au service après-vente. Lorsqu’une nouvelle version de la borne voit le jour, elle est livrée à l’officine pour remplacer la précédente. Le forfait proposé est de 390 euros par mois avec un engagement d’un an. Un tarif que le fondateur de l’entreprise justifie par plusieurs avantages pour le pharmacien : il gagnera en notoriété et fidélisera des patients, qui seront amenés à venir grâce à l’application disponible sur téléphone et ordinateur. Et surtout il sera chargé de délivrer les ordonnances des téléconsultations. Pour l’instant, Medadom est partenaire de plusieurs groupements, dont Leadersanté et Aprium, et serait en train de traiter avec d’autres, comme Giphar.

Partager :

À lire sur le même sujet