Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

Lancement du premier DIU au cuivre, à mémoire de forme

Le Laboratoire CCD, spécialisé dans la santé de la femme, annonce le lancement de IUB BALLERINE MIDI, premier dispositif intra-utérin non hormonal sphérique et à mémoire de forme.

« C’est une véritable innovation sur un marché qui n’a pas connu d’évolutions significatives depuis près de 25 ans » s’enthousiasme le laboratoire dans un communiqué de presse.

Composé d’un fil à mémoire de forme en nitinol recouvert de polyéthylène sur lequel sont réparties 17 perles de cuivre, ce nouveau DIU se place à l’intérieur de l’utérus et s’y déploie en prenant la forme d’une petite balle. Ces 17 perles représentent une surface de cuivre exposée de 300 mm2.

« Par sa forme sphérique et sa taille, IUB BALLERINE MIDI s’adapte à la forme de l’utérus, se positionnant de manière ergonomique dans la cavité utérine » explique le laboratoire, qui précise que c’est le plus petit des DIU disponibles sur le marché. Comme un DIU au cuivre traditionnel, son effet contraceptif est garanti 5 ans.

L’avantage ? Ballerine Midi serait susceptible de réduire le risque de perforation et de saignement à l’intérieur de l’utérus, avance le laboratoire, qui promet une pose plus facile.

Que disent les études ?

En termes de risques de perforation, les données de matériovigilance relevées par Ocon Medical sur une population de plus de 60 000 patientes révèlent un taux de perforation de 0,06%, un pourcentage très inférieur aux DIU classiques. Un chiffre également nettement inférieur par rapport aux DIU évalués dans une étude européenne menée sur plus de 61 000 patientes : 1,4 pour 1000 insertions pour les SIU hormonaux, 1,1 pour 1000 insertions pour les DIU au cuivre.

Un programme d’essais cliniques est également en cours, fondé sur deux premières études observationnelles rétrospectives conduites entre 2017 et 2018 sur le DIU : une étude multicentrique menée en Suisse sur 207 sujets et une autre étude menée en Israël sur 175 sujets.

 

D’après un communiqué de presse

 

Partager :

À lire sur le même sujet