Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

Les œstrogènes, une prévention au diabète de type 2 ?

Les femmes non ménopausées ont une sensibilité accentuée à l’insuline et une diminution de l’incidence du diabète de type 2, comparée aux hommes du même âge. Cependant, cet avantage disparaît après la ménopause avec une homéostasie en glucose perturbée due à la réduction de 17b-estradiol (E2). Ainsi, des chercheurs de l’American Diabetes Association se sont intéressés au mécanisme de régulation par l’E2 avec l’utilisation de souris knock out. Ils ont découvert que l’E2 inhibe la gluconéogenèse hépatique via une protéine hépatique Foxo1. Ce complexe interagit indépendamment des récepteurs à l’insuline. Ces travaux pourraient ouvrir la voie à une nouvelle approche pour la prévention du diabète.

Partager :

ACHAT EN LIGNE

Achetez cet article

Ajoutez cet article à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.
"Les œstrogènes, une prévention au diabète de type 2 ?"

Non disponible à la vente.

Découvrez tous les numéros de la revue en cliquant ici

Abonnement en ligne

Abonnez-vous à la revue et accédez en illimité au site : archives des revues, articles en ligne, vidéos et podcasts, informations pratiques, petites annonces, newsletters thématiques ...

Découvrez l'offre d'abonnement que nous vous avons réservé en cliquant ici

Par Solène De Meulemeester

À lire sur le même sujet