Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

Vers la fin de la tolérance aux opioïdes ?

  • Publié dans Pain le 26 avril 2018

  • DOI : 10.1097/j.pain.0000000000001262

Bientôt une révolution dans la prise en charge de la douleur ? Il est trop tôt pour l’affirmer, mais les résultats de cette étude sont porteurs d’espoir. En effet, des chercheurs ont identifié un nouveau composé analgésique opioïde aux effets indésirables atténués : le KGFF09. Dans les faits, cette molécule se fixe aussi efficacement au récepteur mu qu’un agoniste de référence, mais avec un recrutement de la ß-arrestine nettement plus faible, ce qui implique une réduction de certains effets indésirables aigus comme la dépression respiratoire et la constipation chez le rongeur. De plus, contrairement aux autres molécules, le KGFF09 est également capable de bloquer les récepteurs du neuropeptide FF dont l’activation est associée aux phénomènes de tolérance et dépendance physique. S’ils méritent confirmation chez l’Homme, ces résultats ouvrent néanmoins la voie vers le développement de nouveaux analgésiques plus sûrs, plus efficaces et avec moins d’effets indésirables.

Julien Dabjat

À lire sur le même sujet