Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

Honoraires, premier bilan critique

9 mois après l’entrée en vigueur du nouveau mode de rémunération, les pharmaciens sont-ils satisfaits de ce dispositif ? Pharma et Pharmagest ont mené l’enquête.

Ph125-Obs-phien

Témoignages

« Seule une rémunération à l’acte ou à l’ordonnance et en fonction de sa complexité permettra de désolidariser réellement l’acte pharmaceutique des revenus. »

« Nous sommes les seuls professionnels de santé à espérer que nos revenus ne baissent pas. Tous les autres professionnels de santé demandent des revalorisations de leurs revenus. Nous, nous demandons à ce que nos rémunérations ne baissent pas ! C’est insensé ! »

« Les baisses de prix des médicaments ainsi que les déremboursements polluent le nouveau mode de rémunération sans contreparties. Le forfait à la boîte doit être renégocié et augmenté pour tenir compte de ces baisses “sauvages” et jouer ainsi son rôle d’amortisseur. »

« À quand la nationalisation des officines ? »

Quelques chiffres

  • 86 % des pharmaciens veulent renégocier avec l’Assurance maladie.
  • 74 % des pharmaciens ont dû justifier les honoraires à leurs patients.
  • 80 % des patients ne comprennent pas l’honoraire de dispensation.
  • 42 % des patients sont favorables à ce dispositif.
Partager :

À lire sur le même sujet