Diabète infantile : poser les bases de l’éducation thérapeutique

Léa, 12 ans, est conduite aux urgences pédiatriques par ses parents qui s’inquiètent de la voir maigrir depuis quelque temps, malgré un appétit conservé. A son arrivée, l’adolescente signale par ailleurs une soif plus importante qu’à son habitude et des mictions plus fréquentes. Un examen des urines est demandé, montrant la présence de glucose et de corps cétoniques. Par ailleurs, la glycémie s’élevant à 2,7 g/L (15 mmol/L), le diagnostic de diabète insulinodépendant sera posé. Après une semaine d’hospitalisation et de cours d’éducation thérapeutique, Léa sort avec cette ordonnance.

Marie Simonot et le Docteur Bernard Dobrowolski, pédiatre