À la Une

Un accord-cadre entre Leem et CEPS

Patrick Errard, président du Leem, et Maurice-Pierre Planel, président du Comité économique des produits de santé (CEPS) ont signé le 11 janvier un nouvel accord-cadre de régulation budgétaire entre l’État et les...

Un vaccin contre la dengue

Le premier vaccin tétravalent contre les quatre sérotypes du virus de la dengue vient d’obtenir son AMM au Mexique. Développé et produit par Sanofi Pasteur, Dengvaxia est indiqué pour les personnes âgées...

ROSP : deux syndicats ont signé

Après quelques rebondissements, seuls deux syndicats (FSPF et USPO) sur trois ont signé le 22 décembre les différents avenants de la convention pharmaceutique sur la ROSP (génériques, RPPS, anticoagulants et asthme). Concernant...

Nicorandil : de nouvelles recommandations

Suite à la mise en évidence du risque d’ulcération rapporté en 2012 avec les spécialités à base nicorandil (Adancor, Ikorel et génériques), le rapport bénéfice/risque des médicaments contenant ce principe actif a...

307 pharmacies en ligne …

307 pharmacies en ligne sont actuellement autorisées en France, ce qui représente 1,37 % des pharmacies du pays.

Une officine fermée pour manque d’hygiène

« Médicaments périmés », « frigo où cohabitent vaccins et nourriture », « locaux dégradés, humides, sales et encombrés »… L’Agence régionale de santé (ARS) de Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées ne cache pas son dégoût...

Industrie : la baisse des effectifs se poursuit

Publié fin 2015, le rapport 2015 du Leem sur l’emploi dans l’industrie du médicament confirme la baisse de ses effectifs avec 98 810 salariés comptabilisés fin 2014, contre 99 453 dénombrés en...

Communication sécurisée avec la Miss

Les URPS du Nord-Pas-de-Calais, en collaboration avec l’Association pour la promotion de l’informatique et de la communication en médecine (Apicem), lancent l’application Messagerie immédiate sécurisée de santé (Miss), une messagerie accessible sur...

IL A DIT…

« La négociation doit reprendre immédiatement, malgré la volonté des pouvoirs publics de laisser les pharmacies s’enfoncer jusqu’à la présidentielle de 2017. » Gilles Bonnefond, président de l’USPO